Adressage logistique : le bon matériel pour le bon rangement

0
1742
adressage logistique

Placer et ranger les stocks au bon endroit est important. C’est l’objectif de l’adressage logistique en s’équipant de tout le matériel nécessaire.

Qu’est-ce que l’adressage ?

Explications

L’adressage logistique a pour but de déposer les produits à un endroit adapté pour faciliter la collecte au moment voulu. Il s’agit de ranger les stocks dans des zones réservées à cet effet.  L’adressage se traduit dès lors par la manière d’organiser les produits et leurs emplacements. Pour ce faire, il faut se baser sur des critères et choisir la bonne technique. Tout doit d’abord commencer par un état des stocks précis et actuel, ainsi qu’une vision générale de la disponibilité des produits. Cette vision donne des informations sur :

  • Le volume et la catégorie des marchandises qui sont toujours en stock
  • L’endroit où se trouvent les zones dédiées au stockage au sein de l’entrepôt.
  • La capacité de stockage

Toutes ces données d’adressage permettent de faciliter la gestion des flux des marchandises : procéder au réapprovisionnement ou au destockage. A noter qu’un des objectifs de l’adressage logistique est aussi d’éviter la rupture de stock ou le surstock.

Les différents types d’adressage

Il existe plusieurs types d’adressage, voici les plus répandus actuellement :

  • L’adressage fixe et invariable : plus simple et ne requiert aucun logiciel informatique. Le rangement est plus clair car les produits sont affectés à un emplacement fixe. Ils sont dès lors plus faciles à trouver, rendant ainsi le réapprovisionnement et la collecte plus pratique. Néanmoins, ce type d’adressage requiert un système et une aire de stockage plus imposant.
  • L’adressage avec un stockage banalisé : celui qui nécessite l’utilisation de matériel technologique pour repérer les références placées sur les espaces disponibles.

En fonction des besoins, les entrepôts peuvent utiliser les deux techniques. Cela garantit d’ailleurs un bon rangement des produits, une gestion réussie des stocks et une collecte pratique.

Le matériel d’adressage logistique

Les périphériques disponibles

Pour un adressage logistique correct, il faut utiliser le bon matériel. Ainsi, vous avez le choix entre des périphériques mobiles ou fixes :

  • Le picking vocal main libre : pour les préparateurs de commande. Il suffit de suivre les indications vocales pour préparer le colis tout en ayant les mains libres. Il permet d’économiser du temps et de l’argent contrairement à l’utilisation d’une liste sur papier. De plus, cela augmente la productivité d’environ 15%. Le système est juste composé d’un terminal vocal mobile et d’un casque.
  • Un ordinateur de bord sur un chariot élévateur : facilite l’ordonnancement des marchandises et la gestion de stocks. Les données sont traitées en temps réel pour garantir une meilleure traçabilité. La communication non filaire est parfaitement adaptée à l’entreposage des marchandises. Il est possible de connecter ce terminal avec d’autres périphériques tels que le code-barre ou la caméra de recul.
  • La douchette ou pistolet : il s’agit d’un scanner mobile nécessaire pour lire les codes-barres. Cela permet d’identifier plus facilement les marchandises et assure une meilleure traçabilité. Il peut lire différents types de codes (1D, DPM, PDF417, etc.). Grâce à sa communication avec le système d’information de l’entrepôt, le suivi des colis est plus facile. Il existe une version améliorée de cette douchette : le PDA multifonction.
  • Les portiques pour la RFID (radio frequency identification) : les portiques de lecture sont installés à l’entrée des portes de l’entrepôt afin de garantir une meilleure traçabilité et identification des marchandises. Le plus grand atout de la RFID est la lecture multiple de colis proposée aux logisticiens.

organisation logistique matériel

Bien choisir le type d’adressage logistique

Pour faire le bon choix de l’adressage logistique, voici quelques conseils à prendre en compte :

  • Faire une analyse des caractéristiques des produits stockés dans l’entrepôt : pour ce faire, il faut voir de près leur volume et leurs poids. Cela permet de choisir la solution de stockage adaptée. Il faut aussi analyser toutes les caractéristiques qui peuvent impacter sur le stockage ou l’adressage des marchandises notamment la résistance des marchandises à l’intempérie ou les conditions de conservation.
  • Faire une évaluation des solutions de stockage: fixer une nomenclature de tous les emplacements au sein de l’entrepôt. Elle doit être détaillée pour plus de précision. Le calcul de la capacité de stockage des rayons est aussi indispensable. Cela permet de gérer efficacement l’espace disponible.
  • Analyser les mouvements des stocks dans l’entrepôt : voir de près le taux de rotation de stock et utiliser la méthode FIFO First in, First out ou la méthode LIFO Last in Firts out.
  • Etudier le déplacement des opérateurs au sein de l’entrepôt : analyser les distances qu’ils parcourent, les engins utilisés, l’accessibilité aux marchandises, etc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.