Avoir un environnement de travail sain et assurer le bien-être des employés est l’un des objectifs de toute entreprise. Après tout, lorsque les employés sont à l’aise et de bonne humeur, ils ont tendance à produire davantage et à obtenir des résultats positifs.

Pour cela, chaque organisation doit savoir de quoi il s’agit et quels sont les avantages de l’ergonomie. Dans cet article, vous en apprendrez davantage sur les éléments ergonomiques. Et ensuite, vous comprendrez les avantages que leur application peut apporter aux activités quotidiennes d’une entreprise. C’est parti !

Qu’est-ce que l’ergonomie ?

L’ergonomie consiste à améliorer les conditions de travail, ce qui a pour effet d’améliorer le climat et les performances. Pour cela, certains points doivent être respectés et, ainsi, de nouvelles mesures peuvent être mises en place pour obtenir le résultat escompté.

Comment y parvenir ?

Savez-vous si les employés ont la bonne posture ? Les mouvements, sont-ils effectués sans blesser le corps ? La pièce est-elle ventilée ? L’employé dispose-t-il d’un espace suffisant pour effectuer ses activités ? L’équipement fonctionne-t-il correctement et ne porte-t-il pas atteinte à votre santé ?

C’est à partir des réponses à ces questions, et à bien d’autres, que vous pourrez prendre des décisions. Et ensuite restructurer ce qui est nécessaire pour améliorer le climat organisationnel.

Quels sont les avantages de l’ergonomie ?

Découvrez ci-dessous quelques-uns des avantages que l’application de matériaux ergonomiques peut apporter à votre entreprise :

1.     Réduit les congés

Les mouvements répétitifs peuvent causer des blessures et éloigner la personne de l’entreprise. Un employé qui passe beaucoup de temps à taper peut par exemple développer une tendinite. C’est pourquoi l’ergonomie est l’un des buts des pauses pendant le travail.

Globalement, la principale cause de mise au repos est le mal de dos. Ainsi, sans instructions appropriées en position assise, des douleurs surviennent et, par conséquent, le travailleur est retiré. Grâce à des pratiques appropriées, le nombre d’absences et de retards diminue donc de manière significative.

2.     Diminue les coûts

Les bénéfices chutent et les coûts augmentent lorsque les employés sont licenciés. Ainsi, l’entreprise peut être amenée à embaucher des intérimaires pendant que le personnel est en arrêt maladie.

Par conséquent, en adoptant des pratiques ergonomiques, le risque de maladie est réduit et, avec lui, l’entreprise réduit ses dépenses. À cette fin, les moyens de communication sont d’excellentes options pour entrer en contact avec le personnel et identifier ses besoins.

3.     Valorise le professionnel

Les employés motivés ont tendance à produire plus et mieux. En d’autres termes, avec un environnement qui répond à ses attentes, le professionnel sera en mesure d’être plus performant au quotidien. Il en va de même pour la contribution à la croissance de l’entreprise.

Lorsqu’il y a des encouragements, l’humeur s’améliore également. Un autre point positif est que les employés satisfaits ont le sentiment de faire partie de l’entreprise. Ainsi, ils évitent de chercher d’autres opportunités, ce qui réduit le turnover de l’entreprise.

4.     Mettre fin au stress

Le stress est une menace majeure pour la santé des employés. En effet, dans les lieux où le niveau de découragement, d’épuisement et de pression est élevé, des échecs et des erreurs peuvent survenir. Une solution pour améliorer la santé mentale consiste à rendre les horaires de travail plus flexibles.

5.     Améliore la qualité de vie

Voici quelques facteurs importants qui apportent une meilleure qualité de vie à l’employé : être bien assis à la table, avoir des repose-pieds (si nécessaire), avoir un logiciel de gestion des achats, des équipements bien placés.

Ceux qui travaillent de longues heures devant l’ordinateur et sont assis de travers ou les jambes croisées ont tendance à ressentir plus de douleurs musculaires. Une mauvaise posture crée des problèmes, qui empêchent le professionnel de rester à l’aise dans l’environnement de travail, nuisant à sa productivité.

ergonomie au travail

Découvrez 4 types matériels ergonomiques essentiels

Il existe de nombreuses activités qui exposent le travailleur au risque de blessures au bras et au poignet. Toutefois, aucune n’est aussi courante que l’utilisation d’un ordinateur, en particulier parmi les professions qui exigent beaucoup de temps de frappe. Ce problème peut toutefois être réduit grâce à l’utilisation de certains équipements, tels que :

1.     Le repose – poignet

Généralement fixés aux tapis de souris ou aux supports de clavier, ces supports offrent le bon angle d’utilisation. Sans blesser le travailleur, ils offrent plus de confort dans son travail quotidien. Autre équipement important, le support d’avant-bras, qui permet de reposer cette zone du corps pendant l’activité.

2.     Matériel pour les jambes et les pieds

Les membres inférieurs peuvent également être affectés par des microtraumatismes répétés. La banquette semi-assise est un équipement qui offre un plus grand confort à ces travailleurs. C’est un tabouret haut, avec réglage, qui élimine la pression exercée sur les jambes.

Un autre équipement pour améliorer les conditions de ce type de travail sont les tapis ergonomiques. En effet, ils sont conçus pour soulager la fatigue des jambes, activer la circulation sanguine et réduire l’impact sur les articulations.

Pour ceux qui travaillent assis, il est important d’utiliser un support de pied, qui permet de reposer les membres inférieurs. Ou qui permet de réduire les tensions dans les genoux en aidant la circulation.

3.     Équipement pour la posture lombaire

Le bas du dos est une autre zone du corps où un équipement ergonomique pour prévenir les microtraumatismes répétés est nécessaire. Les problèmes de posture assise affectent la santé de la colonne vertébrale, causant un certain nombre de problèmes.

Ainsi, l’adoption d’équipements tels que le dossier lombaire orthopédique permet d’atténuer plusieurs risques. Cet équipement ergonomique travaille à corriger la posture. Les fauteuils pivotants ergonomiques sont également précieux pour lutter contre les blessures.

Ils évitent d’une part les mouvements brusques de la colonne lombaire, et offrent d’autre part la possibilité d’être réglés, avec un dossier anatomique. Le banc ergonomique, quant à lui, permet un ajustement à la taille de l’utilisateur, lui évitant d’avoir à adopter une posture néfaste pour la colonne lombaire.

4.     Matériel de la tête, des épaules et du cou

Lorsqu’il s’agit d’équipement ergonomique pour prévenir les microtraumatismes répétés, la colonne cervicale est le point critique du 21e siècle. L’avènement de l’ordinateur portable a apporté de nombreuses solutions et un gros problème, à savoir une posture totalement erronée.

En effet, le cou est penché vers l’avant, ce qui expose le travailleur à une série de blessures. Pour exclure ce risque, l’équipement approprié est le support pour ordinateur portable, qui sert à corriger l’angle de vision et, par conséquent, la posture du corps. Cet équipement doit être livré avec un clavier et une souris indépendante.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.